Le projet d'établissement

Le projet d'établissement.

Par admin saint-exupery, publié le samedi 5 novembre 2016 16:44 - Mis à jour le mercredi 14 décembre 2016 18:33

 

«  Mieux vivre au lycée professionnel… pour une meilleure réussite de tous les élèves

 

 

2014-2018

 

Axe 1 : Continuité pédagogique – Réussite aux examens – Orientation – Réussite Professionnelle.

 

Étendre la réussite à l’ensemble des élèves : une école attentive à tous les élèves du Lycée Professionnel.

 

Diagnostic

De nombreux élèves manifestent un désintérêt pour leur scolarité. La réussite des élèves de lycée professionnel passe d’abord par l’acquisition d’automatismes simples (assiduité, ponctualité, responsabilisation, régularité du travail personnel, sens de l’effort…) qu’ils doivent intégrer au quotidien et qui tout au long de leur cursus scolaire contribuent à leur faire acquérir des compétences professionnelles…

 

Objectifs

-Accueillir et intégrer l’élève au sein de la classe et de l’établissement ;

-Prévenir l’échec scolaire ;

-Mettre en place les conditions de la réussite scolaire de l’élève ;

-Sensibiliser les élèves aux enjeux contemporains (enjeux culturels, artistiques, démarche de développement durable…).pour favoriser l’autonomie de l’élève.

 

Actions et perspectives

  • Lors des premiers jours de la rentrée de septembre, le professeur principal et les membres de l’équipe pédagogique prennent en charge les élèves : Visite des locaux de l’établissement (Services administratifs, 3C, Service de santé, Bureau de la COP, Assistante sociale, Restauration… et présentation des personnels (rôles et fonctions). Une Lecture et explication de l’emploi du temps est faite, les échéances de l’année scolaire annoncées, le règlement intérieur du lycée est lu, expliqué.
  • Des entretiens individualisés sont conduits par le professeur principal et les membres de l’équipe pédagogique.
  • Un temps d’accueil est réservé aux parents des élèves entrants pour leur présenter la formation dans laquelle leur enfant est inscrit et souligner l’importance de leur implication dans sa scolarité pour sa réussite personnelle et professionnelle. Leur sont présentés les outils de communication en ligne leur permettant d’être informé (Espace Numérique de Travail, site web du LP…) mais également les temps de rencontres de l’année scolaire (rencontre parents-professeurs, portes ouvertes...)
  • Les équipes se réunissent afin d’élaborer des règles communes de fonctionnement de la classe (cohérence) et de tenir un discours commun, de travailler en équipe…
  • Un des facteurs de non réussite peut être la motivation : donner du sens à la scolarité de l’élève en lui permettant de se projeter à plus ou moins long terme pour éviter tout décrochage (Cellule de veille et de prévention, de lutte contre le décrochage scolaire du lycée, réseau FOQUALE à l’échelle du bassin d’éducation).
  • Aider l’élève à construire son projet d’orientation dans le cadre du Parcours Individuel d'Information, d'Orientation et de Découverte du Monde Economique et Professionnel (PIIOMEP) en s’appuyant sur le professeur principal et le(a) COP ; avec une attention toute particulière portée en direction des élèves de 3ème Préparatoire aux formations Professionnelles qui peuvent découvrir différents métiers par le biais de stage d’observation, des modules de découverte professionnelle.
  • Favoriser et préparer la poursuite d’études.
  • Travail et réflexion commune de l’enseignement professionnel et de l’enseignement général, au sein d’un même niveau.
  • Lier l’enseignement général avec la spécialité professionnelle suivie pour donner du sens à ces disciplines, et sur un plan plus large, la formation.
  • Une réflexion sur une démarche qui consisterait à travailler ponctuellement en groupes de compétences, en groupes de niveaux peut être menée.
  •  Des élèves qui n’ont pas acquis une compétence disciplinaire leur permettant d’accéder à l’objectif suivant, pourront être regroupés à 3 ou 4 afin de travailler la compétence non acquise, pendant que le reste de la classe peut être confié à un collègue qui a le second groupe ou un demi groupe classe du même niveau…
  • Envisager un alignement de séances dans l’emploi du temps, pour quatre ou cinq professeurs, chaque semaine, pendant deux heures, pour travailler sur des compétences transversales ou inter disciplinaires…
  • Passer les évaluations de contrôle continu en cours de formation sur différents temps ciblés, pour la plupart des élèves : parce que certains ont des difficultés ou des lacunes importantes, parce que d’autres sont plus lents, enfin parce que même les meilleurs élèves n’ont pas toujours « le sens de l’effort », l’envie de mieux faire et ne fournissent pas tous le travail nécessaire pour améliorer, voire magnifier leurs résultats.
  • Aménager les évaluations en en proposant davantage mais de façons plus succinctes, et répétées dans le temps … avec un temps pour l’oral, un temps pour un exercice d’application, un temps pour un travail de réflexion, un temps pour un travail de recherches… Permettre à l’élève de retrouver l’estime de soi en valorisant, sous différentes formes, les efforts accomplis.
  • Poursuivre et favoriser l’intégration des nouvelles technologies dans les enseignements en instituant des modules de formation encadrés par les référents TICE de l’établissement en début d’année scolaire.
  • Faire entrer les Arts au lycée professionnel et favoriser les partenariats avec des structures culturelles et les mobiliser sur leur territoire (Parcours d’éducation artistique et culturel de l’élève) ;
  • Développer chez l’élève la culture de l’image et des médias (Education aux Médias et à l’information) dans une progression concertée de la 3ème à la terminale en s’appuyant sur l’expertise du professeur documentaliste.

 

Axe 2 : Promouvoir l’accès à la santé et à la citoyenneté…en liaison avec la démarche de développement durable…

Avec un point fort sur la prévention des conduites addictives, mais aussi les problématiques citoyennes de l’adolescent et du jeune adulte…

 

Diagnostic

 

  • Un constat inquiétant sur des gestes de violence répétés depuis le début de l’année et de manières récurrentes ces trois dernières années.
  • Des conduites addictives identifiées par l’infirmière scolaire du lycée : consommation de drogues, pratiques excessives des jeux vidéos et tabagisme.
  • Des relations Filles/Garçons parfois dégradées : image, Vocabulaire, clichés…
  • Le harcèlement sous diverses formes et entre autres par le biais des réseaux sociaux, vidéos au lycée.
  • Violences physiques à répétitions dans certaines sections ou groupes … liées souvent à la violence verbale…

 

Objectifs :

 

  • Interdire pour réduire les actes
  • Sensibiliser à … pour prévenir
  • Améliorer l’image de :
  • Les filles … // … les garçons …
  • Le lycée … l’institution
  • Le professeur … le surveillant … la CPE … le personnel … la direction …
  • Redonner aux élèves l’estime de soi en les valorisant ;
  • Etre à l’écoute des besoins, des envies des jeunes pour améliorer leur cade de vie …
  • Favoriser la mixité au sein des filières de formation dites « sexuées » : casser les a priori métiers « féminins » / métiers « masculins ».

 

Actions et perspectives

 

  • Partenariats extérieurs
  • Interventions des personnes extérieures / de témoins
  • Autres supports, autres apports…
  • Mettre en place des actions pour renforcer la prévention, troupes de théâtre, associations, partenaires locaux …
  • Productions variées et originales
  • Réalisations de productions pédagogiques en liaison avec les disciplines et l’ensemble des personnels qui le souhaitent … ex. : reportage photos, vidéos produits par les élèves...
  • Eduquer les jeunes à devenir des citoyens responsables dans la démarche de Développement Durable.
  • Information auprès de tous les personnels concernant les produits, objets, autres liés aux stupéfiants
  • Intervention du Référent Police attaché au lycée en matière de stupéfiants…

 

Savoir repérer / agir / prévenir / trouver des solutions…

  • Avoir une Maison Des Lycéens ouverte, opérationnelle, à projets … et donner aux élèves les moyens de fonctionner…
  • Aménager l’espace « lycée » complet pour que les élèves puissent mieux profiter des « hors temps scolaires » … installation en accès libre au « 3C », espace « basket », espace « baby-foot » et divers autres espaces …
  • Promouvoir les talents de certains élèves, tous domaines confondus : chant, danse, sport…
  • Favoriser le développement des clubs et ateliers…
  • Favoriser la pratique sportive pour canaliser les énergies.
  • Favoriser les activités culturelles, scientifiques, artistiques, sportives qui mettent en œuvre des démarches, des supports plus ludiques … pour donner une autre dimension à la relation : Professeur/élèves ou élèves/groupe/classe pour améliorer l’esprit de groupe, le respect des adultes comme des jeunes…
  • Faire aussi des activités peu connues ou méconnues : relaxation, yoga, mode et accessoires, tricot, jeux de sociétés …
  • Communiquer sur toutes les actions menées au lycée par exemple dans le journal, mais surtout de façon plus visible et plus systématiquement sur le site : produire plus d’articles courts mais variés et subjectifs sur tous les évènements divers faisant la vie du lycée.
  • Faire revenir les parents au lycée, en créant une ou des actions particulières, en valorisant davantage le travail de leurs enfants … Envoyer des invitations personnelles pour les Journées Portes Ouvertes …
  • Sensibiliser l’élève aux problématiques de développement durable dans lesquelles s’inscrit le lycée, labellisé E3D (Etablissement en Démarche de Développement Durable) en juin 2014, en prenant en compte les grands enjeux du XXIème siècle, liés, par exemple, aux ressources, au climat, à la biodiversité, à la croissance démographique et urbaine, ou à l'alimentation, à la cohésion sociale, à la solidarité internationale et au développement humain en collaboration avec l’Inspecteur de l’Education Nationale Référent : former l’élève « éco citoyen ».

-Depuis le tri des déchets à la présentation du recyclage, dans les classes de Bac Pro TL, à la venue du bus tri select aux portes ouvertes, avec Mme Bernard, porteur de projet professeur de logistique.

-L’objectif de remédiation et de progrès donné aux agents de service lors des entretiens professionnels, est justement axé sur cette démarche de développement durable à savoir : proposer des solutions pour permettre aux papiers jetés, pouvant être recyclés, de l’être : salles de classe, bureau, classes, autres espaces du LP.

-Le travail de recherche et de projection futuriste pour imaginer « Halluin et les transports en 2040 » avec des élèves de 3ème Préparatoire aux Formations Professionnelles, projet porté par M. Sigal, enseignant en Lettres Histoire, avec un travail interdisciplinaire, sur l’un des enseignements professionnels phares du LP « le transport » est à poursuivre et peut-être à étendre dans d’autres sections.

-Enfin, en lien avec les services du Conseil régional, grâce à des subventions importantes, la réalisation de travaux de modifications nécessaires pour améliorer l’établissement et lui permettre d’être aux normes attendues d’une Démarche de Développement Durable, déjà bien amorcés cette année comme la rénovation totale des plafonds et éclairages, non modifiés depuis l’origine…

-Les travaux de modifications de façade visant à refaire les fenêtres en double vitrage avec des matériaux actuels, et dotés de volets modernes, pourraient commencer cet été et être finalisés en trois tranches.

(Tout cela est le fruit d’un dialogue individualisé de la direction du LP avec le Conseil Régional, effectué en octobre 2014).

Axe 3 : Ouverture de notre Lycée professionnel vers l’Europe et à l’International… développer la mobilité Européenne et les échanges

 

Diagnostic :

Les projets mis en œuvre au sein de l’établissement en matière d’ouverture européenne et internationale doivent être poursuivis et intensifiés, car ils présentent un caractère « d’excellence » non négligeable pour l’image du lycée professionnel et permettent de développer l’autonomie chez les jeunes…

 

Dans le cadre de la mobilité, ils répondent à la démarche de développement durable dans laquelle nous sommes engagés.

 

Objectifs primordiaux:

 

  • Ouvrir les jeunes à la mobilité européenne ;
  • Susciter et accompagner l’ambition des élèves dans leurs études ;
  • Valoriser les compétences des élèves et travailler en trans et inter disciplinarité pour donner du sens aux apprentissages ;
  • Travailler les relations avec les entreprises sur un plan Européen, pour multiplier les ressources et les connaissances professionnelles ;
  • Développer l’autonomie du lycéen au travers des mobilités, des échanges sur le temps scolaires et extrascolaire ;
  • Faciliter l’immersion dans les langues et cultures européennes ;
  • Aider les élèves à mieux s’investir dans leur formation au travers d’un nouvel atout : la pratique de langues vivantes in situ ;
  • Consolider leur projet professionnel au travers de cet atout pour une poursuite d’études comme pour une insertion professionnelle.

 

Objectifs à atteindre ou à consolider :

  • Approfondir, améliorer, diversifier encore les compétences linguistiques de nos élèves avec l’apport d’une troisième langue vivante… voire davantage en fonction des compétences des personnels du lycée ;
  • Développer le réseau des partenaires, des entreprises d’accueil pour les périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) ;
  • Travailler sur le secteur frontalier avec la Belgique ;
  • Développer les relations avec le premier partenaire économique de la France : l’Allemagne.
  • Consolider notre relation avec le lycée Walter Rathenau de DUISBURG en développant les échanges, en proposant d’autres mobilités, en accueillant des stagiaires étrangers…

 

Actions et perspectives :

 

  • PFMP en Grande Bretagne, pour des élèves de 1ère, terminale BAC PRO : logistique, transport, conducteur transport routier de marchandises, technicien de fabrication bois.
  • Une heure par semaine d’imprégnation linguistique en anglais, avec éventuellement des interventions en Néerlandais, dans une discipline professionnelle : logistique ou transport.
  • Stage intensif d’anglais pour les élèves partant en PFMP en Angleterre durant les petites vacances scolaires, essentiellement les vacances précédant le départ.
  • Section européenne depuis la rentrée 2014, en 2nde Bac Pro Logistique
  • Echanges virtuels avec d’autres partenaires européens, Skype, E-Twinning… essentiellement avec l’Allemagne et le LP W. Rathenau de DUISBURG ; langue commune : l’anglais.
  • Travail sur la création d’un échange Franco/Allemand avec comme dénominateur commun nos filières Transport / Logistique et la langue Anglaise.
  • Promouvoir les PFMP en Belgique ; pays frontalier … travailler l’axe transfrontalier…
  • Démarcher des entreprises belges, avec l’aide du professeur de Néerlandais, pour expliciter nos recherches et attentes.
  • Axe néerlandais : former davantage d’élèves à une pratique de base du néerlandais, leur permettant de tenir une conversation d’usage professionnel basique…
  • Formation de professeurs volontaires au Néerlandais.
  • Cours d’Espagnol avec une intervenante native espagnole, qui travaille aussi en tant qu’assistante d’éducation, pour les élèves passant l’espagnol en LV facultative au Bac.
  • Développer cette initiative à raison d’une heure/semaine et par niveau, pour donner la possibilité de travailler plusieurs LV, tout en poursuivant celles apprises au collège.
  • A l’occasion de toutes les actions et échanges, découvrir les méthodes de tris sélectifs des différents pays, et établir des comparaisons à l’échelle Européenne.

 

Evaluation :

 

Nombre de mobilités : (pour information projet Léonardo da Vinci : 2013-2015 : 30 mobilités en tout : 16 mobilités en 2013-14 et 14 en 2014-15)

 

Nombre d’échanges : 1 échange mené avec un groupe de 5 des 24  élèves au total du séjour à Duisburg en mai dernier,  élèves qui ont participé à une rencontre internationale à Duisburg entre groupes d’élèves des mêmes filières : transport-logistique.

 

Nombre d’EUROPASS délivrés : 15 l’an dernier, le retour n’est pas encore finalisé cette année.

 

Réussite aux examens : à vérifier pour ceux de l’an dernier… puis cette année…

 

Nombre d’élèves qui s’inscrivent en BTS : idem, mais avec un bémol, beaucoup de bonnes volontés et parfois peu de réussites, pour des raisons variées … à analyser.

 

(En liaison avec cet axe : le travail documentaire et la mise en fonction de l’outil et développement de l’utilisation, des propositions du kiosque inventé et fabriqué grâce à un projet complètement interdisciplinaire et piloté par la documentaliste : « le kiosque Europe »)

 

  • Axe 4 : Renouvellement du protocole d’accueil des élèves et personnels en situation de handicap au Lycée professionnel

 

Diagnostic

 

  • Pas d’accès au niveau de l’entrée du LP : Rampe…
  • Pas de mobilier adapté en salle de cours et dans les lieux de vie : table ou bureau…
  • Pas de douche à l’infirmerie, pour des élèves souffrant de pathologies rares … ex. l’encoprésie…
  • Pas de toilettes Homme et Femme à l’étage
  • Problème d’accessibilité de la salle de restauration au 1er étage, pour les personnes à mobilité réduite-ascenseur qui n’est adapté et pas toujours fonctionnel-

 

Objectifs

 

  • Sensibiliser les collègues aux pathologies spécifiques rencontrées au lycée ;
  • Rendre l’établissement accessible à tout public ;
  • Accueillir et intégrer les personnes en situation de handicap(s) ;
  • Fournir des ressources adaptées aux personnes en situation de handicap(s).

 

Actions et perspectives :

 

  • Par le biais du CHSCT, proposer une visite de l’établissement à une personne extérieure qualifiée : pompier … pour faire un état des lieux des bâtiments, pour vérifier si les normes d’accessibilité pour l’accueil des personnes à mobilité réduite sont respectées.
  • Modifier la fiche d’urgence : inciter les familles à la compléter et la renseigner le plus précisément possible, par exemple : « Pour un meilleur accueil de votre enfant, veuillez indiquer s’il présente un problème particulier (ex. dyslexie, diabète…) pour nous permettre de proposer, si nécessaire, une prise en charge adéquate ».
  • Développer l’utilisation des TICE, pour la mise en place de visioconférence pour le cas d’élèves en longue maladie.
  • Demande auprès de la mairie pour la création d’une place de stationnement « handicapée » devant l’établissement.
  • En lien avec l’enseignant référent MDPH de l’établissement, organiser et anticiper l’accueil de l’élève handicapé ou en situation de handicap ; de même pour le personnel, en lien avec le Service médical du Rectorat.
  • En lien avec les services du Conseil régional, réaliser les travaux de modifications nécessaires pour mettre aux normes l’établissement et lui permettre d’accueillir et d’intégrer tous les élèves et personnels conformément à la loi dite Handicap du 11.02.2005.

 

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe